18/09/2020

Auteur
A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

A Lire Aussi

 

144 articles en ligne

 
Doom 3
Et mon coeur fait
Doom.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les p’tits gars de chez Id Software auront pris leur temps pour nous sortir le 3

La 1ère chose qui frappe quand on déambule dans la base martienne est l’obscurité qui y règne, bon on ne se cogne pas partout mais une chose est sûre, la note de courant ne doit pas être bien grande, mais ça nous y reviendrons plus tard. Rapidement je me dirige vers la réception, l’homme que j’ai en face de moi me dit que mon supérieur m’attend tout de suite et que je devrais éviter de trop le faire attendre, ils s’occuperont de mes affaires, au passage il me remet mon PDA personnel, c’est là que seront envoyées les données et informations dont j’aurai besoin pour mon travail, malgré son conseil je décide tout de même de prendre le temps de visiter un peu la base. Arrêtons-nous un moment à ce fameux PDA, ce dernier va jouer un rôle prépondérant tout au long du jeu, c’est la que sera stocké le contenu de chaque PDA que vous trouverez, cela ira de codes pour ouvrir de petites armureries, à l’accés de zones interdites, les données de chaque PDA que vous aurez téléchargées seront rangées par nom de titulaire, à l’exception de votre section qui comptera en plus une rubrique vidéo, chaque section comportera une rubrique données personnelles et une rubrique mails, à noter que vous pourrez écouter les enregistrements audio et vidéo pendant votre exploration, cela dit je ne vous le recommande pas car dans la mesure ou vous ne pouvez pas tellement compter sur vos yeux, il est préférable de rester à l’écoute du moindre bruit suspect. Tiens une borne d’informations, allons donc télécharger son contenu (avant que ça aussi ça devienne illégal ^^) c’est marrant, quand je vise l’écran le viseur se change en curseur, je trouve l’idée franchement sympa et immersive, d’autant que woaaa, l’image sur l’écran est vachement nette C’est un point sur lequel D3 se démarque de ses congénaires, l’image sur les écrans bénéficie d’un soin tout particulier, on peut sans mal voir ce qu’ils affichent. Bon j’ai fait ma p’tite visite, il est temps que j’aille voir mon chef, je m’y attendais il est pas trop content que j’aie pris mon temps pour venir, ah la la, un scientifique a disparu et comme je suis le nouveau c’est à moi que revient l’honneur.. bon me voila en direction de l’armurerie à la suite d’un petit robot sentinelle, je prend mon packtage et me voila à chercher le gars en question, et.. à le trouver plus vite que je pensais, je n’ai pourtant pas beaucoup cherché, engagez vous qu’ils disaient.. Je ne vous le cacherai pas, à l’image de la recherche de ce scientifique, le jeu est très linéaire, aller changer la pile ici, aller chercher le code la-bas, ça devient vite monotone. Plus haut je parlais de l’obscurité qui régnait dans la base, mais ce n’est encore rien comparé à la suite des évènements, dés l’attaque de la base, le jeu devient encore plus sombre, au début c’est vraiment pénible, d’autant plus que l’on ne peut pas tenir à la fois son arme et sa torche, bon encore qu’au début je peux comprendre, on a pour mission d’aller chercher quelqu’un, pas vraiment le type de mission qui nécessite un équipement pointu, mais après non, je regrette mais en 2145 ils n’ont pas de rouleau de ruban adhésif ? ni même de lunette nocturne ? Ce parti pris pour l’ambiance rend difficile de simple affrontements contre des créatures pas franchement malignes et résistantes, surtout que pour certaines, elles ont la fâcheuse habitude d’apparaître dans votre dos, et que dire du pseudo effet de surprise ? oh un pack de soin !!! je vais aller le prendre, oh bah y’a un monstre derrière moi !!! ils n’ont pas poussé le vice à faire le coup à chaque fois, mais c’est souvent comme ça. Bon revenons à nos duels, par curiosité j’ai testé le temps de deux niveaux un patch qui permet d’avoir une lampe sur chaque arme, et effectivement ça change tout, plus de problèmes pour viser, chaque rencontre est une véritable partie de plaisir, on voit parfaitement bien le chemin et un regarde rapide suffit pour voir s’il y’a quelque chose à prendre, seulement voila, cela à un prix, l’ambiance tout simplement, avec la simple torche que l’on nous donne, on évite de se précipiter comme un malade, on inspecte plus soigneusement chaque pièce, et les duels sont plus problématique étant donné que pour se défendre, on doit se passer de la lampe, la seule solution est d’être attentif, et de se servir des sources de lumières. En résumé Doom 3 est un jeu doté d’une solide ambiance, pas franchement flippant mais qui vous fera sursauter plus d’une fois, il pourra en rebuter plus d’un par son trip tout en noir, d’autant plus que la linéarité du jeu installe peu à peu la lassitude, disons que si vous apprécier la série des Silent Hill, vous ne serez pas trop dépaysé. Graphisme 9 : C’est vraiment très beau, mais le fait que le jeu se passe constamment dans la pénombre m’interdit de lui mettre la note maximale, car on voit bien que le jeu est beau, mais on aurait aimé être en mesure de mieux les voir.

Intérêt 7 : Le jeu se montre très sympa dés le début, et l’ambiance oppressante est très plaisante, mais force est de reconnaître qu’on se lasse assez rapidement de visiter des décors assez semblables, d’autant qu’il faut aimer le trip tout en noir.

Durée de vie 10 : Le jeu est long pas de soucis de ce côté.

Animation 10 : Les monstres ont une animation très bonne.

Jouabilité 8 : Rien de nouveau dans le monde du FPS.

Bande-son 10 : Aucune musique, mais une ambiance incroyable, les connaisseurs de Quake 2 auront reconnu certains bruitages.

Scénario 8 : Le coup de l’expérience qui rate n’est pas nouvelle mais il est parfaitement mis en scène.

Conclusion : Doom 3 est un jeu linéaire qui en devient vite lassant, tout le monde n’accrochera pas forcément de jouer dans le noir constamment, cela dit rien que pour son ambiance et ses graphismes, Doom 3 vaut le coup d’oeil.

Cobra


Informations sur le jeu

D

NOTE : 07/10

     
 

  Forum de l'article